Tendance Grès

Après avoir été longtemps boudé, jugé trop rustique, le grès connaît aujourd’hui un fort engouement et revient désormais sur nos tables.

Mais au fait qu’est-ce que le grès exactement ? A t’il des points communs avec la faïence ou la porcelaine ? et qu’est-ce qui les différencie ?

Leurs points communs d’abord : Le grès, la faïence et la porcelaine sont tous les trois constitués de terres d’argile mais leur ressemblance s’arrête là car les terres qui les composent sont différentes. Une fois cuites, ces terres d’argiles deviennent des Céramiques.

Une 1ère cuisson (950 à 1050 degrés) appelée cuisson de dégourdi ou biscuit va permettre à l’objet d’acquérir une solidité suffisante pour être manipulé. Néanmoins à ce stade de cuisson, les céramiques sont poreuses.

L’émaillage : Pour les rendre étanches, les terres cuites vont être émaillées ou vernissées c’est-à-dire recouvertes d’une finition brillante par cuisson appelée la glaçure. Dans ce cas, il n’y a pas une mais deux cuissons. Même chose si l’objet est peint, il aura besoin d’une 2ème cuisson pour fixer le décor.

Ce qui les différencie maintenant : La température de cuisson et leurs apparence plus ou moins fine :

• Le Grès est une céramique composée de terre d’argile naturelle non raffinée. Après une cuisson à haute température (1200 à 1400 degrés), le grès se vitrifie, c’est à dire qu’il devient dur, résistant aux chocs et étanche. C’est un matériau populaire, durable, fréquemment utilisé pour le stockage, le transport et la conservation des aliments et moins coûteux que la porcelaine. Il est reconnaissable par son aspect assez rugueux et par sa couleur qui va du gris clair au brun foncé.

1 | 2 | 3

4 | 5

6 | 7

8 | 9 | 10 | 11

 

12 | 13 | 14

 

15 | 16 | 17

18| 19 | 20 

Rustique, un peu vintage, ou au contraire, épuré au look scandinave ou japonisant, on craque tous pour le grès qui répond bien à cette quête d’authenticité et nous incite à redécouvrir ces matériaux qui ont été un peu négligés.

• La Faïence, elle, est une terre cuite à basse température cuite une 1ère fois à température modérée (980 à 1100 degrés). Après la 2ème cuisson, la faïence devient brillante mais cela a pour effet également de la rendre plus fragile.

Faïence-Giens-Alice_2.jpg

21

• La Porcelaine enfin, est une céramique fine et translucide produite à partir d’un mélange de trois ingrédients dont une argile blanche appelée le kaolin. Cuite une 1ère fois à 980 degrés puis à grand feu à 1400 degrés, elle devient alors une matière blanche, translucide, imperméable et sonore présentant de nombreuses qualités, c’est pourquoi elle récolte les faveurs des Chefs et des professionnels de la restauration. Elle est aussi la plus chère des trois terres cuites.

Porcelaine-Hermes.jpg
22

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s